FairyWorlds
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de FairyWorlds !

FairyWorlds

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer
L’amitié, tu sais, c’est comme une écharpe très douce dans laquelle on s’enroule. -Karine Lambert

Partagez | .
 

 Parce-que le monde ce n'est pas seulement nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Glenderin

EnracinéEnraciné

Messages : 244
Date d'inscription : 19/02/2014
Localisation : Un peu par ici, un peu par là... J'espère qu'il va pas plevoir

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Alchimiste
Profession: Chercheur (dit comme ça ça semble sérieux ^^)

MessageSujet: Parce-que le monde ce n'est pas seulement nous   Sam 26 Juil 2014 - 0:20

...Il y a d'autres gens dans le monde!
Ici je vais poster des personnages que je vais (ou pas) utiliser dans mes RP. C'est juste qu'ils arrivent dans ma tête et ils ont envie de raconter leur histoire, ou juste de faire coucou et de ne rien dire jusqu'au RP... Qui sait...
Et peut être Lucyll va être très gentille et elle va en dessiner quelques uns Smile

Waleus

Vous le voyez arriver avec son pas lent, et vous entendez de plus en plus fort le léger bruit de son bâton sur le sol. Il n'a pas vraiment besoin du bâton pour marcher, mais c'est pour les moments où il se sent particulièrement fatigué.
Fatigué est un mot qui revient souvent avec lui, fatigué de marcher, fatigué de la vie, fatigué de parler avec vous ; et il repart.
Si en le regardant vous ne pensez pas à un magicien, vous devez revoir vos stéréotypes, car il n'y a personne qui ressemble à un magicien plus que lui. Les cheveux, lisses, laissent le front libre, à cause de l'age et d'une vie pleine de préoccupations ; les yeux sont encerclés de plusieurs tours de rides, mais pas les rides d'expression qu'on peut trouver chez une personne qui s'exprime beaucoup, mais des rides qui donnent l'impression que même ses yeux sont fatigués ; fatigués de regarder la vie.
Il est mince, mais ses muscles sont complétement relaxés, signe évident qu'il n'a pas fait d'exercice physique de la vie. Mais son corps a pourtant subi bien de choses : ses mains tremblent à cause du temps passé à tourner les pages des livres et à copier des feuilles entières de formules et d'autres symboles qui seront inconnus à la plupart d'entre vous.
Les magies ont demandé un énorme effort à cette personne, dans l'esprit comme dans le physique : s'il ne se tient pas droit avec le dos ce n'est pas seulement à cause du temps passé devant les livres, mais ça vient plutôt de l'arabesque violet qui lui parcourt une bonne partie du dos, souvenir douloureux d'une formule qui demandait trop.
Il est magicien. Si vous lui demandez, premièrement il ne vous répondra pas, mais ensuite il vous dira qu'il est « étudiant des énergies arcanes ». Ses études l'ont amené à visiter des endroits qu'il ne conseille à personne ; des lieux, non réels bien sûr, mais qui ont laissé sur lui des marques bien trop réelles pour une personne.
Ses voyages lui ont fait voir tellement de choses, il en sait tellement de la vie, que maintenant il ne veut plus vivre. Il est fatigué. Il a quel age selon vous ? Il est vieux, très vieux.
Il vous regarde, il met ses lunettes rondes avec une fine monture dorée pour mieux voir, il les enlève car il n'aime pas les porter. Soupir. Il continue à lire son livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenderin

EnracinéEnraciné

Messages : 244
Date d'inscription : 19/02/2014
Localisation : Un peu par ici, un peu par là... J'espère qu'il va pas plevoir

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Alchimiste
Profession: Chercheur (dit comme ça ça semble sérieux ^^)

MessageSujet: Re: Parce-que le monde ce n'est pas seulement nous   Mer 30 Juil 2014 - 9:16

Ayla

Vous la voyez arriver de loin, une cascade de cheveux roux, flamboyants, bouclés, qui entourent un sourire cristallin, et un regard de quelqu'un qui sait ce qu'il veut. Elle a vingt-sept ans, la peu légèrement sombre des gens qui viennent de la campagne, des plaines ensoleillées.

Elle s'appelle Ayla, et elle est née dans une ferme, par des parents fermiers, fils de fermiers, dans un village de fermier pas très loin de la mer. Elle n'a jamais aimé la campagne. Elle a passé la première décennie de sa vie en s'opposant à ses parents, et en échappant au travail dès que possible.
Ça, jusqu'à la mort de ses parents.
Son village n'était pas loin de la mer, et des pirates qu'un beau jour avaient décidé de changer de travail, et devenir brigands, étaient allé jusqu'au petit village et l'avaient attaqué, sans épargner les parents d'Ayla. Elle était cachée dans un placard, et elle a vu tout ce que les brigands ont fait à son père, et à sa mère.

Une fois resté orpheline, personne dans le village voulait s'occuper de la fille la plus problématique de toutes, et elle s'est retrouvée confiée à un marchand ambulant, qui passait dans le village quelques jours après la destruction. Tout le monde s'attendait à ce que le marchand la vende comme esclave, mais personne ne s'en souciez vraiment. Le marchand pourtant ne l'a pas vendue. Il a décidé de la garder avec lui.
Elle est devenue assistante du marchand, elle a commencé à apprendre les techniques du métier en le regardant. Lui il ne la poussait pas à ce métier, pour lui elle était la fille qu'il n'avait jamais eue et tout ce qu'il voulait c'était de la garder avec lui. Pour elle, cette personne lui présentait une vie qu'elle n'avait jamais connue, et que, au contraire de la vie de campagne, l'intéressait énormément.

À l'âge de 16 ans, alors que son père adoptif va mourir de vieillesse, elle lui achète l'entreprise, et elle commence à donner le départ à une vie d'échanges commerciaux, chacun plus rentable que le précédent.
Les yeux sûrs, les cheveux flamboyants, elle arrive toujours à avoir ce qu'elle veut, et au meilleur prix. Tout le monde se fait convaincre par ses techniques et finit par accepter les conditions qu'elle offre.
Elle aime jouer aux échecs, et devant un échiquier et une pinte de bière elle pourra vous raconter une de ses histoires de commerce, et ça vaut la peine, je vous l'assure ; elle va repartir avec vos affaires, que vous aviez pariées sur le résultat de la partie, mais vous aurez eu une fantastique histoire et vous aurez passé du temps avec une charmante fille.
Son histoire préférée est celle du jour où quelqu'un lui a dit d'aller vendre son âme au diable : le diable est venu, et à la fin de la discussion elle est partie avec l'âme du diable, cent pièces d'or, et un bateau. Sur ce bateau elle a établi les meilleurs commerces que les gens de la mer aient jamais vus : avec ses voiles rouges flamboyantes et le drapeau représentant un sac plein de pièces d'or, il était la terreur de tous les commerçants (car ils n'arrivaient plus à faire de bonnes affaires) et des pirates ; car cette fille sait défendre ses possessions, et rien ne lui fait peur.
Elle a continué à naviguer jusqu'au jour où elle en a eu assez, et elle est retournée sur le continent : elle est comme ça, elle prend des décisions d'un jour à l'autre, et elle est sure de ce qu'elle fait. Comme la fois où elle avait acheté une ville, et elle en était la reine, et elle a décidé de l'échanger contre un charriot tiré par des bœufs et des cartes qui représentent les positions de tous les trésors dans le monde, c'était un mardi.

Vous vous demandez si ces histoires sont vraies, je le vois. La réponse vous coutera très cher, mais si vous achetez aussi les cartes, vous pourrez avoir une réduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenderin

EnracinéEnraciné

Messages : 244
Date d'inscription : 19/02/2014
Localisation : Un peu par ici, un peu par là... J'espère qu'il va pas plevoir

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Alchimiste
Profession: Chercheur (dit comme ça ça semble sérieux ^^)

MessageSujet: Re: Parce-que le monde ce n'est pas seulement nous   Jeu 31 Juil 2014 - 17:37

Premier Brun
Ses parents n’avaient pas beaucoup d’imagination, c’est pourquoi ils l’avaient appelé premier.
C’est le genre de personne qu’on n’aime pas rencontrer, le genre de personne que quand on le rencontre juste une phrase nous vient à l’esprit : « What a jerk ! ».
Mais il ne faut pas lui donner toute la faute pour son comportement : il fait juste partie de ces personnes pour lesquelles la vie a préparé un rôle de connard.

Quand il était petit, il était Premier des fils de son père pas seulement dans le nom : il était le meilleur. Pour lui son père, un riche marchand, était la personne la meilleure du monde, et il voulait toujours lui démontrer de mériter son rôle de premier. Tous ses frères le regardaient avec des yeux admiratifs, les filles voulaient danser avec lui à la fête de la ville, et il était très galant avec elles.
Ceci jusqu’au jour de la révélation. La révélation qu’il n’était pas le premier fils de son père, mais qu’il était en fait le treizième, car son père avait eu des relations secrètes avec la femme du gouverneur de la ville et celle du frère du gouverneur. Tous les fils de ces deux femmes étaient fils du père de Premier.
Son nom fut donc changé en Premier Brun, car ils ne pouvaient pas lui enlever le nom qu’il avait depuis sa naissance, mais il n’en avait plus droit, car les autres, tous blonds, étaient nés avant lui ; pire, ils étaient tous meilleurs que lui. Son père fut expulsé de la ville, et finit par mourir le long des routes, sa mère se suicida par rage, et Premier Brun finit par devenir mercenaire.
Tous les principes qu’il avait appris dans sa vie précédente s’étaient cassés au moment où son nom avait changé, tout ce qui lui importait maintenant c’était de combattre, gagner de l’argent, et le dépenser en vin et filles.

C’est une histoire bien triste celle de Premier, donc avant de le juger, il faudrait penser à son passé. Ensuite on peut le juger, car c’est vraiment un connard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenderin

EnracinéEnraciné

Messages : 244
Date d'inscription : 19/02/2014
Localisation : Un peu par ici, un peu par là... J'espère qu'il va pas plevoir

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Alchimiste
Profession: Chercheur (dit comme ça ça semble sérieux ^^)

MessageSujet: Re: Parce-que le monde ce n'est pas seulement nous   Lun 29 Déc 2014 - 22:43

Ank, La Montagne

Les montagnes ne bougent pas, mais si elles bougeaient, elles feraient un gros « ah ah ah » à chaque pas. C'est comme ça qu'on peut reconnaître Ank. Un prénom simple, pour une personne simple : né d'une mère géante, et d'un tout petit père, qui faisait le bûcheron pour gagner l'argent nécessaire à nourrir sa famille. Dès qu'il était un tout petit bébé, un mètre soixante-cinq pour soixante kilos de muscles environ, Ank vive dans les arbres : tous les jours il suivait ses parents, regardait le père couper les arbres avec des coups précis de hache, et la mère les transporter sur le dos, encore tous entiers, jusqu'au canal qui les amenait à la scierie d'Orzaal.
Quand ses parents sont morts, Ank a pris la hache de son père, qui est toujours avec lui depuis, et a repris le travail : si vous vous promenez dans la forêt vous commencerez à entendre les vibrations des arbres qui tombent au sol, ensuite vous entendrez les vibrations de son « ah ah ah » qui secouent votre cage thoracique, avec leurs notes graves ; c'est la fois de sa chemise à carreaux après, et sa masse imposante.

Quand il était jeune il était grand, maintenant il est immense, d'où son surnom la montagne : une montagne de muscles, de gentillesse, mais surtout une montagne de poils. Oui, car ses bras ont plus de poils qu'il y a de feuilles mortes dans la forêt en automne. Certains enfants croient que dans la forêt un monstre poilu se cache et va les manger s'ils ne se comportent pas bien : il n'y a aucun monstre, c'est juste Ank. Et il ne mange pas les enfants, car cet homme a plus de gentillesse que de poils sur ses bras (et donc extrêmement plus de gentillesse qu'il y a de feuilles mortes dans la forêt en automne). Quand il arrive avec son visage souriant et son « ah ah ah », on sait qu'on peut lui faire confiance. Toujours prêt à aider les gens en difficulté, il est mythique.

Par son caractère et son aspect, plein de légendes circulent sur lui : certains disent qu'il est à moitié un garou, et jurent qu'ils ont entendu un énorme loup rigoler la nuit ; d'autres disent qu'il est en vrai un sorcier, et il crée des potions avec les champignons de la forêt dans sa cabane la nuit. On ne le voit pas souvent en ville, et il est le seul bûcheron à vivre dans la forêt, et les rumeurs circulent. D'autres, qui ont sûrement un esprit plus romantique, disent qu'il s'est marié avec un dryade et qui vit avec elle une histoire d'amour magique entre les arbres.
Bien sûr, toutes ces histoires sont... Ben... Lui rigole à chaque fois que quelqu'un en raconte une, mais il rigole tout le temps, ce qui n'aide pas beaucoup la compréhension de ce qui se passe derrière sa barbe, dans sa tête pleine de poils.

Donc quand vous entendez une montagne rigoler, soyez gentils, et il vous aidera sûrement, il vous offrira peut-être à boire, et il partira avec un gros « ah ah ah »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Parce-que le monde ce n'est pas seulement nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BBF ? Parce que le monde bouge...
» Parce que le monde est fait de crétins...
» Parce tout le monde a une histoire - Haley
» Parce que le monde ne changera pas avec de belles-paroles.|| 3 Déc.
» Parce que le monde virtuel n'est qu'un passe temps, pas ma vie. ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FairyWorlds :: Bibliothèque - Univers :: Archives-